Colere_noire_by_corentin_ribot

Le triomphe de la colère

Leurs poings chargés de plomb peuplés de sang éparpillés dans l’étroitesse des amours absents s’exhibent avides d’éclat, défaits cloués à la paroi des limbes qui me bardent un sourire pour toute lumière chargée à blanc je me tue pour leur survivre et la pointe du jour m’emporte plus neuve qu’aucune naissance la colère liée au…