Misérabilisme à l’américaine

Je n’aime pas la musique Country. J’ai l’impression, à force d’entendre les Luke Bryan, Lee Brice et Jake Owen me casser les oreilles à mon nouveau boulot (où l’on m’oblige à écouter la station de radio vancouvéroise New Country 93.7 Jrfm) que le misérabilisme à l’américaine se porte à merveille. Les «artistes» y enchaînent les…