Guy Lafleur n’est plus

J’ai pleuré ce matin, au travail. Guy Lafleur est mort. Et je n’ai pas envie de connaître le Québec sans lui. Je n’ai pas envie de respirer cet air devenu stérile. 

Il y a de ces rares gens à l’âme qui dépasse. Ces êtres éblouissants d’authenticité aux pieds fermement ancrés dans la vie, si fermement qu’on les croit indéracinables. Guy Lafleur était l’un de ceux-là.

Une forêt pleure l’un de ses arbres les plus robustes. aux branches les plus fournies.

Guy Lafleur n’est plus. Je connaissais peu ses exploits. Je n’ai pas vraiment suivi sa carrière. Mais comme un soleil gigantesque que nul n’a besoin de connaître pour sentir ses rayons fumants, il réchauffait notre peuple de ses réussites et de son bon rire. Notre identité est liée à sa présence. Le Québec n’est pas le Québec sans Guy Lafleur.  

Bon voyage, Guy. Merci de nous avoir tant donné. Tout donné, comme tu l’as si bien exprimé à travers tes sanglots.

3 réflexions sur “Guy Lafleur n’est plus

  1. Le monde est plein de ces beaux et belles personnes, quand elles nous quittent , c’est une partie de nous qui disparait….
    Bon voyage l’Ami
     » quand les hommes vivront d’amour, il n’y aura plus de misère, les soldats seront troubadours et nous, nous serons morts mon frère… » Vigneault, Leclerc, Charlebois…

    • Si vrai… Ce qui m’atteint durement est le fait que ces grands aient tant nourri le peuple Québécois à un moment où notre jeune identité était en construction, encore toute fragile et remplie d’espoir. Guy Lafleur a incarné l’un de ces rares héros Québécois à briller à l’étranger, il a fait vibrer les nations avec son talent virtuose, il a démontré avec force que les Québécois valent aussi bien que n’importe quel Américain ou Européen, sur la glace et en dehors. Comme nous avions besoin de sa confiance, de sa désinvolture! Il a tant contribué à qui nous sommes. Quelle belle, précieuse personne. Il nous a quittés mais ne nous a pas laissés les mains et le coeur vides. Nous sommes pleins de sa magie. Et nous le resterons.

  2. Pingback: S’approprier le héros des autres | le bout du nez

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s