Auschwitz-Birkenau

L’inconfort de la mort

Le mot se fracassa contre mon crâne trouva chemin dans l’oreille et se réfugia près du cœur pour le serrer comme un mauvais souvenir peur peur de regarder la mort qu’elle m’aspire qu’elle m’entoure qu’elle me fige peur peur de ta mort qu’elle m’enlève à toi et m’asphyxie Mon existence chargée sur mon dos je…