L-origine-des-ombres

Parmi les ombres

Je joue avec les ombres elles mangent la surface des lumières éteintes deux inconnus s’avancent me réconcilient avec les cloisons démembrées du sol où je m’enfonce j’espère le désordre dans l’exagération des corps déversée en mes envers je suis vivante parmi les morts

somalie-james-nachtway-1992

Immonde

Apprivoiser la mort assoupie contre mon cœur chavirer son visage de feu repeindre avec de grands gestes exagérés le ciment de ma douleur contre mon cœur pressé Elle me renverse à son tour imparable à l’ombre des jours s’immisçant au plus pur de mes drames soulevant l’infinie peur du vide que j’incarne Son jeu me…