Un soir de décembre 1989

Il y a de ces choses qui vous frappent de plein fouet, sans prévenir. J’avais 22 ans et je déambulais dans les couloirs de l’université en direction de mon prochain cours. C’était une de ces journées banales, comme il y en a tant. En passant sous les téléviseurs de l’allée centrale, un nœud s’est formé…