femme-indigene-bresil

Indigène

Mille courbes dans l’espace ont le goût salé de mon enfance le zeste des pluies les ramène en porte-bonheurs sur ma peau je suis indigène octobre remue en moi la terre fugace des premiers pas ce refuge muré d’opales où tes mains attendent de me voir naître sous l’écorchure des lilas imprégnés dans ma vie…