Julie

Julie

Elle a scellé ses secrets serrés autour de son cou mis le feu au silence et aux blessures d’amour Ce qu’ils appellent adolescence a un goût de terre et de sang Julie aura toujours seize ans sa vie, son vertige figés dans une semence trop vive une saison trop claire aveuglée par la fin qui…

Girl, Arthi Venkat

Le grand trépas

Morte le teint gris l’œil livide mais encore debout Faire ses adieux à l’orage à ce qui danse et tourne aux amis éternels à la nuit, au brouillard, au trouble Laisser sa peau de chagrin derrière soi tout ce qui pèse et dure refaire le monde une première fois Célébrer la fin s’ouvrir comme on…

La-femme-est-l-oiseau

L’instant d’après

Sans savoir l’heure qu’il est sans savoir qu’il est trop tard qu’au bout d’elle-même tout s’arrête que sans cesse tout s’éteint son cœur au-devant fermant le pas à l’instant d’après Elle a tout d’un oiseau

Jen's eyelashes, Angelo Merendino (2011)

Envol

Dans la lumière des oiseaux accrochés au ciel comme des mobiles le creux de ma main serré sur ta vie si fragile je chante des mots les seuls que je connaisse j’écris sur ta peau mes dernières caresses Ton cœur s’apaise c’est l’hiver, mon amour je ne souffle plus sur tes braises tu ne souffles…

somalie-james-nachtway-1992

Immonde

Apprivoiser la mort assoupie contre mon cœur chavirer son visage de feu repeindre avec de grands gestes exagérés le ciment de ma douleur contre mon cœur pressé Elle me renverse à son tour imparable à l’ombre des jours s’immisçant au plus pur de mes drames soulevant l’infinie peur du vide que j’incarne Son jeu me…

le-ventre-de-l-ours

Le ventre de l’ours

Si j’écrivais un grand poème sur une femme endormie aux longs doigts courant vers la mort alors que tu glisses vers elle et la revêts de ton pouls Si j’écrivais pour vous suspendre sous la peau étanche des secondes qui martèlent le sol jusqu’au vide Si j’écrivais comme on s’incline devant vingt années qui se…