Rob Stewart : un grand défenseur des requins vient de s’éteindre

Rob Stewart, réalisateur du documentaire Sharkwater

Les requins viennent certainement de perdre leur plus fervent protecteur, le biologiste, photographe et documentariste torontois Rob Stewart, porté disparu en mer dans l’archipel des Keys (Floride) depuis le 31 janvier. Celui que l’on connaissait surtout pour son film Sharkwater (2006), qui nous fit découvrir l’univers fascinant de ces gentle giants, se trouvait en plein tournage sous-marin de Sharkwater: Extinction, lorsque ses coéquipiers le perdirent de vue pour une raison que nous ignorons toujours. Son corps fut retrouvé le 3 février en fin de journée par la garde côtière américaine, à 90 mètres de sa dernière position connue, au large de l’île d’Islamorada.

Sharkwater

Si vous me lisez depuis un certain temps, vous savez que je suis avide de documentaires authentiques et brillants ayant pour dessein de nous faire prendre conscience du monde dans lequel nous vivons. C’est donc avec grand intérêt que je visionnai Sharkwater en 2008, me penchant aussitôt sur le travail monumental de Rob Stewart. Car si Sharkwater nous présente de bien jolies images des profondeurs des mers, le film vise d’abord à éduquer et sensibiliser la population sur les dangers réels de la pêche massive de requins.

 

Engagé dans une lutte intrépide contre l’industrie lucrative (et souvent illégale) du commerce d’ailerons, responsable de la décimation des requins dans les océans, Rob Stewart aurait aimé contribuer à l’interdiction de cette pêche dévastatrice dans les pays où elle est encore pratiquée. Il semblerait que plus de 100 pays auraient plié sous les pressions d’une population de plus en plus informée, mais quelles sont les chances de réguler ou proscrire un tel commerce lorsque les gouvernements, corrompus jusqu’à l’os, y sont mêlés? Au Canada, notamment, où l’on stipule ne pas prendre part à ce commerce mondial, la réalité est fort décevante. En effet, selon un document de la Human Society International, des tests d’ADN prélevés sur des échantillons de 59 spécimens d’ailerons de requin vendus dans la région de Vancouver, en 2012, ont révélé que 76 % des ailerons provenaient d’espèces classées comme étant menacées ou en danger par l’Union internationale pour la conservation de la nature.

Il faut savoir que l’industrie des ailerons engendre des profits monstres, au même titre que le trafic de drogue. La soupe d’ailerons, prisée en Chine chez les bien nantis, se vendrait à pas moins de 280 $ CAD le bol! Ceci expliquant cela, de 26 à 73 millions de requins auraient été pêchés chaque année entre 1996 et 2000. Et les conséquences d’un tel massacre sont habilement portées à notre attention dans Sharkwater :

We know that predators are fundamental in controlling the structure and the functioning of the ecosystems. So basically, if you cut off the head of the ecosystem, the top carnivores that control a lot of the process lower down in the food web, you’re removing a really important controlling agent and that could cause an upheaval in the lower traffic level, like the plants and the zooplankton. The ocean is basically the life support of the planet. To change that life support system in any major way is a risky thing. We know from the past that when oceans have changed, life on earth has changed. – Dr. Boris Worm, Marine Conservation Biology, Dalhousie University

J’aimerais vous dire que de son vivant, Rob Stewart est parvenu à opérer des changements concrets dans le monde et que les pêches massives sont histoires du passé. Malheureusement, il y a beaucoup trop d’argent en jeu pour que les dirigeants des pays cessent d’emplir leurs poches au nom de la sauvegarde de la vie marine. Le cinéaste et activiste aura toutefois eu un impact majeur sur de nombreuses populations, faisant avancer les mentalités d’un grand pas.

Bon repos, brave homme. Merci de nous avoir éclairés de ta bienveillance. Puisses-tu retourner à la mer, ton unique amour et notre seule véritable richesse.

***

Pour visionner Sharkwater dans sa version intégrale anglophone, cliquez ici.

Rob Stewart - Sharkwater

« You’re told your whole life since you’re a kid, “sharks are dangerous”. You’re warned about venturing too far into the ocean. But then finally, you’re underwater and you see the thing you were taught your whole life to fear and it’s perfect. It doesn’t want to hurt you. It’s the most beautiful thing you’ve ever seen. And your whole world changes. » Rob Stewart

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s