Plongée sans retour

breath-tomohide-ikeya

Breath, Tomohide Ikeya, série

Le rythme
d’une épave sur les flots
et je suis là-bas
contre cette eau qui me regarde
lovée
glissée dans son ventre
scellée dans la mémoire des gestes

appelée à naître
je prolonge l’apesanteur du sein
retirée des angles de la surface

soudain
l’air contenu des anciens
m’oxygène
et je me laisse porter
par des cercles qui m’entraînent
vers ces lieux
d’où l’on ne revient jamais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s