Mon bout du monde

Sans-titre-philippe-bat-1976

Sans titre, Philippe Bat (1976)

Doux pays du bout des songes
ma belle saison qui vole la mer
tête première je te plonge
dans mes silences d’ambre clair

Devenir plus que je ne suis
îlot tranquille, flotteur transit
trouver en cette terre mon souffle
chercheur d’étoiles que la nuit souffre

Tracer sur la grève familière
de mes éclaboussures d’amour
tout ce qu’ici j’espère
tout ce vers quoi j’accours
et que mon cri couvre la pierre
en un vent d’émois qui défile
ses doigts salés sur mon contour
mes mots marins trempés d’argile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s